Vous êtes ici

Ecologie

Manifestation antinucléaire à Saint-Lô contre l’EPR de Flamanville

Par: 
C. s. B.

Manifestation à Saint-Lô : Confluence pour Sortir du Nucléaire (CPSDN) demande à l'Autorité de Sûreté du Nucléaire (ASN) de faire preuve de responsabilité en n'autorisant pas l'EPR à fonctionner.

 

La manifestation contre la probable décision de l'Autorité de Sûreté du Nucléaire (ASN) de valider la mise en service de l'EPR, malgré les graves malfaçons que connaissent la cuve et son couvercle, a rassemblé environ 2000 personnes dans les rues de la préfecture de la Manche le samedi 30 septembre.

Les forces de l'ordre, assez nombreuses, sont restées très discrètes, ce qui fait que la manifestation s'est déroulée sans incident ni provocation. Un de ses moments forts a eu lieu lorsque tout le monde s'est couché dans les rues empruntées par le cortège, suite aux hurlements sinistres d'une sirène d'alarme, la même qui retentirait en cas d'accident à Flamanville, site de l’EPR.

Un peu plus tard, pendant que les manifestants accrochaient aux grilles de la préfecture casseroles et passoires, symboles de la faillite de l'EPR, Didier Anger et Chantal Cuisnier, porte-paroles de l'association CAN ouest, étaient reçus par le préfet à qui ils ont remis une lettre à destination, notamment, du président de la République et du Premier ministre.

Cette lettre très documentée (à lire ici) fait le point sur l'historique des turpitudes et des malversations qui entourent l'EPR depuis sa conception et dénonce le désastre démocratique, moral, industriel, financier, commercial et écologique qu’il représente.

Confluence pour Sortir du Nucléaire, représentée par plusieurs de ses membres à cette manifestation, soutient complètement le combat de CAN ouest et demande à l'ASN de faire preuve de responsabilité en n'autorisant pas l'EPR à fonctionner.

(Communiqué du CPSDN - J-F MICHEL, secrétaire).

V061017

Publicité