Vous êtes ici

Art confiné

#dessinetafenetre, où en sommes nous ?

Par: 
Claude Barouh

Notre projet #dessinetafenêtre #sketchyouwindow est un vrai succès. A ce jour, notre galerie comprend 200 dessins et peintures de la vue de nos fenêtres pendant le confinement, depuis 20 pays.

Compte rendu des résultats de l'initiative de Gabrielle Thiérry.

Nous vous avions demandé en avril d'ouvrir vos fenêtres, de voir et dessiner ce que que vos yeux vous offrent. Vous l'avez fait, en grand et partout, dans le monde des confinés.  Gabrielle Thiérry, qui était à l'origine de cette initiative, nous informe que des dessins sont venus de tous les continents. Merci à tous les dessinateurs !
 

Le confinement est toujours d'actualité.

Nous avons partagé cette interminable attente en illustrant la vue de nos fenêtres, ce paysage qui vous accompagne depuis longtemps, et que nous regardons différemment.

Un jardin, la campagne, une rue de village ou des architectures urbaines ont sollicité notre imagination et notre expression. Nous avons suivi les traces de Vallotton, Hopper, Matisse, Bonnard, Van Gogh, Caillebotte, Redon et de tant d'autres qui ont dessiné et peint les moments heureux ou moins heureux de leur vie quotidienne. Le temps long de la contemplation et de la solitude s’en est sans doute trouvé plus supportable.

Ces dessins venus de tous les continents portent en eux les stigmates de notre vulnérabilité, ils mettent en exergue la fragilité de notre existence et notre universalité. Tracer sur la page blanche quelques lignes sensibles, fluides pour dessiner les contours de ce nouvel espace offre un témoignage remarquable, singulier et précieux de cette période de confinement.

Vos fenêtres donnent l’occasion aujourd’hui de proposer une véritable exposition. Merci pour le partage, pour le temps passé à redécouvrir la vue de vos fenêtres ! Dans le monde, des initiatives semblables sont nées. Il ne s’agit pas de coïncidences mais d’une preuve de l’importance de l’activité artistique et du besoin de voir les paysages de nos fenêtres et de donner un peu de soi-même afin de partager une émotion, une impression, de s'exprimer sur les solitudes, les espoirs et les nouvelles humanités.

Parmi les initiatives, citons notamment celle du New York Times, le projet d’une école d'art en Espagne, d’architectes aux Etats Unis, en Italie, etc. Un concours international a même été organisé par l'institut du Paysage de Corboda (Argentine) et nous y sommes associés. Le musée de Nogent-sur-Marne aussi avec les fenêtres des enfants des écoles... Ces projets sont relayés via notre site www.dessinetafenetre.org, dans ses pages « Inspirations et liens » et « Presse et Media ». La collection de « Fenêtres»  se voit donc décuplée.

Nous sommes toujours à l'écoute de propositions de soutiens et de partenaires pour mettre en valeur cette galerie unique. Je vous invite à prolonger cette trace de nos quarantaines autant que dure cette crise sanitaire. Ne sommes-nous pas des semi-confinés ? Nos mouvements sont limités, restreints pour la plupart. Pour d'autres, qui sont très nombreux, le confinement est toujours d'actualité.

 

 

Publicité