Vous êtes ici

Vie pratique

Le mercredi 20 mai 2020, une information du Canard enchaîné a annoncé que le groupe français automobile Renault doit dévoiler le 29 mai prochain un vaste plan d’économie de 2 milliards d’euros. Ce plan prévoirait la fermeture de quatre usines en France : Choisy-le-Roi, Dieppe, les Fonderies de Bretagne et Flins. Pour cette dernière, cela ne serait pas une fermeture mais un changement d’activité selon l’AFP. Le gouvernement serait « intransigeant » sur la « préservation » des sites de Renault en France, d'autant plus qu'il a garanti un prêt bancaire de 5 milliards d’euros.

Le jeudi 14 mai 2020, le Collectif « Blouses pour l’hôpital » a offert 200 blouses, faites par leurs bénévoles, au personnel soignant de l’EHPAD Léopold-Bellan de Magnanville, en présence du président du Département des Yvelines, Pierre Bédier, et du maire de Magnanville, Michel Le Bouc. Ce fut l’occasion de connaître les actions de ce collectif né en avril, durant le confinement. (Webtélé 2r)

Le vendredi 24 avril 2020, la municipalité des Mureaux, pour la seconde fois, a publié sur YouTube, un communiqué vidéo du maire, François Garay, faisant le bilan de la situation vis-à-vis du Covid-19. Ce bilan de la semaine présente également les mesures mises en place par la Ville ainsi que les dispositifs éducatifs prévoyant la réouverture des écoles le 11 mai prochain.

Alertée par le témoignage d’une personne très inquiète, en ces temps de confinement, par la promiscuité et, selon elle, par l’absence de mesures de protection sanitaire régnant dans un hypermarché, l’association UFC-Que choisir Val-de-Seine a voulu vérifier : elle a fait un premier relevé des moyens mis en place par les magasins pour accueillir et accompagner les consommateurs-clients en toute sécurité lors de leurs achats.

Nous reproduisons le texte de UFC-Que choisir sur les résultats de son étude.

Le lundi 30 mars 2020 a été, officiellement, ouvert le Centre Covid-19 Val de Seine aux Mureaux, en collaboration avec les médecins généralistes et les professionnels de santé du territoire.

Peut-on rire de tout ? Bien sûr que l’on peut rire de tout, c’est une des libertés que l’on ne nous a pas encore enlevée. Le rire est bien utile. Il se partage et nous permet de fuir la réalité, certes trop cruelle parfois mais y recourir en période d’adversité nous autorise le doute et nous différencie des animaux ; il nous amène aussi à sortir de la Raison sèche, froide et dure. C’est la promotion de la distanciation. Pierre Desproges disait : « On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui. » Au risque de déplaire, le « rire de tout » est le signe de la liberté d’esprit. Cela gêne certains moralistes. Mieux vaut en rire !

Suite à la décision gouvernementale de fermer les marchés ouverts, les agriculteurs et les maraîchers s'organisent pour livrer leurs produits à domicile. Ce service est disponible à la clientèle de la famille Surgis qui travaille depuis longtemps à Vernouillet et à Verneuil. La clientèle de Triel est aussi concernée : livraison les mercredis et samedis.  Aidez votre réseau de commerçants locaux. 

Doit-on être optimiste ou pessimiste à propos de l’attaque virale actuelle ? Les auteurs d’épouvante, de  science-fiction ou de fantastique se sont frottés à ce thème avec plus ou moins de réussite pour ne pas dire de réalisme. Maintenant,  le virus  est parmi nous, nous mettant au pied du mur : la menace est là, bien réelle. Scientifiques, politiques, et autres commentateurs entretiennent vaillamment incertitude, espoir et sinistrose mélangés.  La poésie, recours éphémère, tente d’éclairer le débat.

Après avoir exercé son métier, pendant une décennie dans la ville d’Andrésy, Isabelle Herbreteau a trouvé le cadre idéal pour son travail au Mesnil-le-Roi. 

 

Après 23 ans d’enseignement pour l’Education Nationale, Magalie Cochet-Blein se dédie à la fabrication, à temps plein, de savons artisanaux bio, écoresponsables et végans, vendus sur des marchés locaux.
 

Samedi 11 janvier 2020, suite à l’annonce du cimentier Calcia de délocaliser à Nanterre dans les Hauts-de-Seine 250 salariés sur les 370 que compte le siège de Guerville, Pierre Bédier, président du Conseil départemental des Yvelines, a pris position contre le projet de l’extension des carrières dans le Parc du Vexin, tout en lançant un ultimatum contre cette société.

Samedi 4 janvier 2020, une cérémonie des vœux du maire, très musicale, s’est tenue au COSEC Pablo-Neruda des Mureaux. Cette cérémonie a été placée sous le signe de la musique et a mis l’accent sur les vœux des conseils municipaux des enfants et des jeunes. Puisque 2020 est une année élective, le contexte politique fut absent de cette cérémonie.

Webtélé 2r

Jeudi 14 novembre 2019, l’association de solidarité La Gerbe a affrété son 50ème camion de matériels ayant des fonctions diverses, vers l’Ukraine. Cette action fait partie d’un programme d’aide lancé en 2009 envers ce pays.

Webtélé 2r

Le vendredi 8 mai 2020, pour informer les habitants des Mureaux sur les dispositifs en place, la municipalité a publié une quatrième vidéo d’interview du maire, François Garay ; il est revenu sur la crise sanitaire et sur la rentrée qui sera différée et étalée sur trois semaines pour la préparer avec les parents et tous les acteurs de l’éducation nationale.

Dans la période du confinement, alors que l'exercice de la dictée a été très pratiqué, nous avons pu voir que notre langue était mal maîtrisée et qu'elle avait subi divers "outrages".

Nous avons relevé des anglicismes inutiles, un néologisme affreux, des expressions inadaptées, de multiples fautes des internautes et, même, du gouvernement !

Pages

Publicité